in

Soulja Boy accusé d’agression et d’agression sexuelle par un ancien assistant

Un représentant du rappeur a nié les allégations, les qualifiant de “non-sens”. Soulja Boy a été accusé d’avoir agressé et agressé sexuellement son ancien assistant, Le souffle des relations.
– Avis de contenu: cet article contient des discussions sur les agressions sexuelles et physiques. –

Dans les documents obtenus et consultés par Le souffle est Fourche, son ancienne assistante – identifiée sous le pseudonyme de Jane Doe – affirme avoir subi plusieurs cas de violences physiques, notamment coups de pied, coups de poing, lancers, crachats, menaces et agressions sexuelles. De plus, Jane Doe a également poursuivi le rappeur pour faux emprisonnement, provoquant une détresse émotionnelle, des violences basées sur le genre, un environnement de travail hostile, le non-paiement du salaire minimum, des heures supplémentaires non rémunérées et des remboursements, etc. L’ancien assistant dit que moins d’un mois après avoir commencé à travailler pour le rappeur fin 2018, il a commencé à lui envoyer des photos non sollicitées de son pénis. Jane Doe affirme avoir commencé une relation amoureuse en janvier 2019 et le comportement abusif présumé du rappeur a commencé le mois suivant. Le procès de Doe prétend que Soulja Boy a dit “J’aurais dû vous tuer”, à la suite d’un accident en avril 2020, et qu’il l’a enfermée dans une pièce “pendant trois jours contre son gré”, et le elle a violé «à plusieurs reprises». Dans un communiqué, l’avocat de Doe, Neama Rahmani, a déclaré que «le traitement de Soulja Boy envers notre cliente, en tant qu’employée et en tant que personne qui mérite le respect, l’a traumatisée et remplie de peur. «Ses abus l’ont emprisonnée physiquement, mentalement et émotionnellement. Quand elle a rassemblé le courage de fuir, il l’a appauvrie. Son exploitation a sérieusement entravé la capacité de notre client à se rétablir sur le lieu de travail et dans la société. Nous pensons qu’il devrait être tenu responsable. “Dans une déclaration adressée à TMZ, un représentant de Soulja Boy a fermement nié ces allégations. “Soulja ne mettrait jamais la main sur une femme”, lit-on dans le communiqué. “Il n’aurait pas frappé une femme ou mis la main sur une femme … ça n’a pas de sens !!!” Lire le rapport complet sur Pitchfork.
Crédit photo: Greg Doherty / Getty Images