in

Prise d’otage possible signalée dans les bureaux d’Ubisoft Montréal

Des rapports ont affirmé que l’immeuble de bureaux d’Ubisoft Montréal avait été pris en otage avec la police sur les lieux.

MISE À JOUR (13/11/20 – 13 h HP / 16 h HE): À la suite d’une enquête approfondie sur l’immeuble Ubisoft Montréal, la police de Montréal a déterminé qu’il n’y avait pas de menace immédiate. À ce titre, la police a commencé à évacuer le bâtiment et à guider les employés d’Ubisoft Montréal vers la sécurité, loin du bâtiment. Ce n’est pas encore confirmé, mais des sources d’information sur les lieux ont rapporté que l’incident pourrait avoir été un “swatting”, dans lequel quelqu’un signale faussement un incident violent afin de provoquer une réponse énergique de la police. Nous mettrons à jour de plus amples informations sur la situation au fur et à mesure qu’elles seront disponibles.

Il semblerait qu’il y ait une situation d’otage dans les bureaux d’Ubisoft à Montréal, au Canada. Divers coins des médias sociaux ont rapporté que l’immeuble de bureaux sur Saint Laurent dans le quartier du Mile End de Montréal a été entouré par la police et qu’il pourrait y avoir de nombreux employés à l’intérieur. Le rapport provenait du journal français Journal de Montréal. Un tweet non vérifié de Yara El Soueidi, écrivain pour Cult MTL, a affirmé qu’un de ses amis qui est un employé d’Ubisoft a affirmé que ses collègues se cachaient actuellement sous leur bureau. D’autres tweets d’autres personnes montrent que la police est déjà arrivée sur les lieux et est en train de restreindre l’accès à la zone.

Depuis la publication des rapports, Eric Pope, développeur principal de la communauté Hyper Scape, est intervenu pour affirmer que la situation était bien réelle. Apparemment, Pope était en communication avec ses collègues d’Ubisoft quand ils ont été forcés de quitter l’appel brusquement (Pope travaille actuellement à domicile). Alors que la situation continuait d’évoluer, des employés ont apparemment été déplacés vers le toit de l’immeuble.

Anouk Bachman, responsable du marketing de la production d’Assassin’s Creed Valhalla, a récemment tweeté qu’elle se trouvait dans le bâtiment au moment de l’incident et qu’elle et beaucoup d’autres n’ont pas pu sortir. Elle a affirmé qu’elle et d’autres avaient depuis été autorisées à partir, mais beaucoup de ses collègues étaient toujours à l’intérieur du bâtiment au moment de ses tweets.

La police de Montréal était sur les lieux depuis le début des rapports. Bien que des enquêtes soient toujours en cours sur les locaux d’Ubisoft Montréal, une nouvelle annonce de la police suggérait qu’aucune blessure ne pouvait être signalée à l’époque.

Cette histoire est en cours. Nous continuerons de rendre compte des développements ultérieurs de la supposée situation d’Ubisoft Montréal dès qu’ils seront disponibles. TJ Denzer est un joueur passionné par les jeux qui a dominé toute une vie. Quand il ne distribue pas de coups dans les derniers jeux de combat, explore l’histoire du jeu vidéo ou ne joue pas à des RPG avec son partenaire, il recherche de nouveaux plats et boissons dans la recherche constante de bons moments avec de bonnes personnes à l’intérieur et à l’extérieur de la région du sud du Texas. Vous pouvez également le trouver sur Twitter @JohnnyChugs.

Laisser un commentaire