in

Le chef de Marvel parle de l’impact de la pandémie

La pandémie COVID-19 est arrivée à un temps d’arrêt rare pour la machine Marvel Studios. «Avengers: Endgame» de 2019 et le style épilogue «Spider-Man: loin de chez soi» ont marqué la fin de la troisième «phase» de films de la société. En effet, cette «phase» particulière était le point culminant des dix années qui l’ont précédée, et donc la première année de la quatrième «phase» qui devait démarrer avec «Black Widow» en mai 2020 devait être relativement petite et affaire tranquille. Ensuite, la pandémie COVID-19 a frappé et avec elle, de nombreux retards dans la production et les versions. Maintenant, alors que 2021 commence, ce sera une année bien remplie pour la marque avec quatre films en route (sans compter deux films Sony Marvel), et au moins quatre séries sinon plus à présenter. Le directeur de la société, Kevin Feige, a déclaré au New York Times que malgré les divers retards et même la réorganisation de certains projets, ils ont eu de la chance et leurs plans de phase 4 sont essentiellement inchangés. Il dit: «Si la course que nous avons eue en 2018 et 2019 avait été perturbée de cette façon, dans la préparation de Endgame, cela aurait été un plus gros casse-tête. Avec ces projets, cela a bien fonctionné. Il a également ajouté que les dates de début des prochains spectacles Dinsey + n’étaient décalées que de quelques semaines. Pour l’instant, le plan est que la série de neuf épisodes «WandaVision» démarre vendredi (15 janvier) avec un double épisode, suivi de «Falcon and the Winter Soldier» le 19 mars, puis de «Loki» en mai et de « Et qu’est-ce qui se passerait si?” en juillet. Soit le “Ms. Les séries Marvel »et / ou« She-Hulk »pourraient également arriver avant la fin de l’année. Les films commencent à arriver au début de l’été avec «Black Widow» le 7 mai, «Shang-Chi et la légende des dix anneaux» le 9 juillet, «Eternals» le 5 novembre et le troisième «Spider-Man» le 17 décembre.