in

Donner parle du cinquième “Lethal” et des super-héros

Une fois de plus, le cinéaste Richard Donner a indiqué qu’il avait l’intention de réaliser un cinquième film dans la franchise «Lethal Weapon». Dans le cadre d’une récente interview avec The Telegraph, Donner, 90 ans, dit que ce sera la dernière sortie de Riggs et Murtaugh, et il a hâte de se mettre au travail:

«C’est le dernier. C’est à la fois mon privilège et mon devoir de le coucher. C’est excitant, en fait… Hahaha! C’est le dernier; Je te le promets.

Les quatre films ont duré onze ans de 1987 à 1998. Donner en a fait allusion à un autre depuis plus d’une décennie, mais jusqu’à présent, il n’y a pas eu beaucoup de mouvement au-delà d’un travail de scénario avec des choses qui semblaient reprendre il y a un an. Dans le cadre de la même interview, Donner a fustigé des films de super-héros «sombres et en colère». L’homme qui dirigeait l’emblématique «Superman» de 1978 a été interrogé sur l’état actuel des films de super-héros. Il dit:

«Il y a tellement de gens qui rendent les super-héros si cyniques, c’est déprimant. Quand ils sont sombres et mornes et en colère contre eux-mêmes et le monde, je ne trouve pas cela amusant. Je pense qu’il y a suffisamment de réalité pour cela. Nous venons d’en avoir plus de quatre ans. Je pense que nous avons envie du contraire… Quand vous voyez que c’est bien fait, selon mes critères, c’est tellement satisfaisant. Je suis très heureux et fier quand je les vois. Quand c’est mal fait, c’est une telle déception.

Lorsqu’on lui a demandé s’il y en avait une actuelle qu’il aime, il fait l’éloge de la «Wonder Woman» de Patty Jenkins en disant qu’elle «avait le même sentiment d’émotion» que son «Superman».